accueil

contact

videos
 

 

De 9h30 à 19h, Au port des Bas Sablons - Saint-Servan.

Organisé par Saint-Malo station nautique.
Un salon nautique en plein air qui propose de nombreux services : vente de bateaux neufs et occasions à terre et à flots, village exposants, Troc à la Hune (dépôt, vente de matériel lié au nautisme) et de nombreuses animations.

Carré des Mousses : accueil des enfants à partir de 5 ans ; tableaux des noeuds marins, fabrication de porte-clés en voile recyclées ...

Entrée libre

 
 

Les bateaux Le Charlès toujours à la fête
Le chantier naval malouin Le Charlès avait plusieurs doris qui
participaient au rassemblement de ce week-end sur la Rance.

 
 

Jusqu’à hier soir, une centaine de petits bateaux ont fait le spectacle
le long des communes de bord de Rance. Dans la flottille, le chantier naval Le Charlès avait plusieurs de ses petits. « J’ai commencé à construire des doris en 1975 ! », rappelle en riant Michel Le Charlès.
« Quand j’étais gamine, on allait en livrer le dimanche jusqu’en Normandie », confirme sa fille, Gwenaëlle.
Ce week-end, le charpentier était à bord d’une de ses embarcations.
Un beau modèle blanc réalisé avec son fils Laurent et son gendre
Cédric Ledecq, qui ont repris l’entreprise depuis son départ en retraite.

Un trésor transmis dans les familles.
Dans l’équipage, il y a aussi Manon, la fille de Gwenaëlle et Cedric. Valentin n’a pas encore trop le pied marin et préfère rester sur la cale. Les trois générations se sont partagé les avirons pour voguer avec les 300 autres marins réunis sur la Rance.
« C’est une belle vitrine pour mettre en valeur les doris », apprécie Cédric. Au chantier, les Malouins continuent d’avoir régulièrement des
demandes. « On n’en construit pas plus de deux ou trois par an mais
l’intérêt est constant.» Du modèle comme ceux des terreneuvas
à d’autres formats, ces barques à fond plat restent abordables
financièrement. « C’est un équipement assez basique, après les prix
varient en fonction des qualités de bois », détaille le spécialiste.

Les dernières commandes sont parties dans le bassin d’Arcachon, près de Bordeaux, à Brest et même
jusqu’en Écosse. Le chantier, dont le coeur d’activité est la réparation de bateaux des professionnels et des plaisanciers, rénove rarement de vieux doris. Pourtant, c’est un trésor qui se transmet souvent dans les familles
du pays de Saint-Malo. « Si on le restaure dans la tradition, cela coûte presque aussi cher qu’un neuf. On
fournit des pièces pour que les personnes bricolent elle-même, ça fait aussi partie de leur plaisir. »

Valentin et Manon dans l’un des nombreux doris construits par papy, tonton et papa.

 
   
 

Michel Le Charlès construit des Doris depuis 46 ans

 
   
  Michel Le Charlès a lancé son chantier naval en nom propre en 1975, quai Trichet, « dans 50 m2 ». Aujourd'hui, sa SARL occupe 660 m2, zone industrielle sud, et emploie six personnes.  
 

La fête des doris a lieu sur la Rance aujourd'hui et demain. Une partie des 60 bateaux attendus sera issue du chantier naval malouin Le Charlès. Rencontre.

« J'ai commencé à construire des Doris en 1962, lance Michel Le Charlès, patron du chantier naval éponyme. J'avais 14 ans, j'étais entré comme apprenti chez Labbé. » Aujourd'hui, son chantier naval est le seul de la région malouine à construire encore les bateaux qui servaient autrefois pour pêcher la morue au large de Terre-Neuve.

« C'est une toute petite part de notre activité, relativise Michel Le Charlès, 60 ans. Notre chantier fait surtout de l'entretien et de l'aménagement de bateaux de pêche et de plaisance, en bois et polyester. » Et d'ajouter, « en moyenne, on fabrique cinq ou six doris par an, neuf au maximum. Ce n'est pas assez pour faire vivre un chantier ».

Un public qui s'élargit

L'intérêt est ailleurs. Comme ses acheteurs, Michel Le Charlès est un passionné. « Nos doris sont fabriqués comme autrefois : en bois pour la charpente (sapin du Nord ou cèdre rouge), avec des rivets en cuivre pour éviter la rouille ».

Chaque commande est ensuite personnalisée. « Nous fabriquons quatre types de doris : 5,10 mètres, 5,70 mètres, 6,10 mètres et 6,56 mètres pour le modèle de luxe, équipés en aviron, en voile ou à moteur ». Coût : de 3 360 € à 10 000 €.

S'il est utilisé parfois pour la plaisance et les régates, le doris sert surtout pour la pêche. « C'est un bateau à fond plat qui n'a besoin que de 30 centimètres d'eau pour naviguer. Il est très pratique et très résistant ».

Longtemps, le bateau était racheté par les anciens Terre-neuvas ou leurs descendants. Aujourd'hui, le public s'est élargi. « Il y a un vrai renouveau depuis une dizaine d'années, constate Michel Le Charlès. La fête des doris y a été pour beaucoup. Les bateaux s'arrêtent de cale en cale, les gens les découvrent et en tombent amoureux. C'est un bateau qui attire la sympathie ».

Pour preuve, ce couple normand, de passage à Saint-Malo, qui a découvert les doris du chantier le Charlès et a commandé son propre exemplaire. « Ils n'avaient pas de remorque alors nous leur avons livré. Là-bas, des gens ont vu le doris et nous ont ensuite appelés. On a eu une commande, puis deux, pour finalement en avoir une douzaine dans la même ville ! »

Le chantier naval compte aujourd'hui des clients un peu partout - dont le plus éloigné à Marseille - mais livre essentiellement sur le secteur de la Rance, de Cancale ou de Solidor.

Stéphanie BAZYLAK.

Pratique. La fête des doris suit un parcours sur la Rance. Départ du port de la Richardais, samedi, à 10 h, vers Pleurtuit (11 h), Quelmer-La Passagère (12 h), Saint-Jouan-des-Guérets (14 h), Le Minihic-sur-Rance (15 h 15), Saint-Suliac (16 h 30), Langrolay-sur-Rance (17 h 30). Arrivée au Vigneux, à La Ville-es-Nonais à 18 h. Dimanche, départ à 10 h de La Ville-es-Nonais ; arrivée à 12 h à Pleudihen-sur-Rance.

 

 

 

 
Toutes les photos présentes sur ce site sont la propriété exclusive de leur auteur, toute reproduction ou utilisation est interdite sans accord écrit préalable. Copyright © Chantier Naval Le charlès - Laurent Le Charlès 2012 - www.lecharles.fr * SARL au capital de 7500 € * RCS St MALO* SIRET 450 512 538 000 15